Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2009 1 05 /10 /octobre /2009 07:12
Logo Cmabersgn avec slogan La réponse sous forme électronique deviendra obligatoire le 1er janvier 2010 pour certaines catégories de marchés publics.
La dématérialisation répond à un besoin de simplification des procédures mais également à un besoin de modernisation de la procédure de passation des marchés publics et force est de constater que la réponse électronique n'a eu que peu de succès, mais aussi qu'elle suscite encore de nombreuses interrogations.
L'autorité de certification des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI), ChamberSign France, encourage les entreprises à s’intéresser à la réponse électronique aux marchés publics avant cette réforme du 1er janvier 2010.
Chambersign pense que le manque de réactivité des collectivités - qui devraient faire preuve d’initiative d’information envers les entreprises pour faciliter la pratique de la réponse électronique - entretient cette hésitation.
Chambersign constatant toutefois que chaque collectivité individuellement n'a surement pas les moyens de démontrer cette réactivité, elle met à leur disposition le retour d’expérience d’une collectivité et le témoignage vidéo d’une entreprise de menuiserie.
Les deux témoignages sont ceux de l’OPAC VOSGES et de la société OUDIN, tentent de montrer que c'est une question de volonté et une pratique accessible à tous, à condition que la collectivité et l’entreprise s’impliquent toutes les deux dans cette démarche.
Témoignage d’une collectivité - l’OPAC VOSGES, a fait de la réponse électronique son cheval de bataille.
Pour permettre aux entreprises de se familiariser avec les documents numériques et pour les inciter à utiliser la réponse électronique, il a progressivement commencé par rendre les dossiers consultables en ligne.
Et pour parfaire la démarche d’accompagnement des entreprises vers la réponse électronique, l’OPAC VOSGES a signé une charte de la dématérialisation et instauré 25 mesures d’encouragement, notamment :
  • l’installation et la mise à disposition d’ordinateurs dans les agences décentralisées de l’OPAC,
  • la présence d’un formateur dédié pour accompagner gracieusement les entreprises,
  • la création d’un espace d’entraînement, le "bac à sable", pour permettre aux entreprises de se familiariser avec la réponse électronique par le biais de simulation de réponse.
  • la rédaction d’une lettre d’information aux entreprises pour les informer sur la dématérialisation des marchés (www.opacvosges.fr).
  • la création d’un challenge fournisseurs récompensant l’entreprise ayant déposé le plus d’offres électroniques.
Toutes ces initiatives en faveur de la réponse électronique, mises à disposition des entreprises, rencontrent un succès certain : sur 731 réponses reçues entre janvier et juin 2009, 43 % étaient des réponses électroniques. M. Courroy a su, à travers ses actions et son implication, rassurer les entreprises et leur apporter la confiance nécessaire pour les inciter à dématérialiser.
Témoignage vidéo de l’entreprise OUDIN, société familiale de 19 salariés, spécialisée en menuiserie du bâtiment, a elle aussi adopté la réponse électronique aux marchés publics depuis maintenant 4 ans. 
Tout d’abord piquée par la curiosité, la société a établi un premier contact avec la CCI de Tours pour en savoir un peu plus sur ce procédé.
Sa quête d’informations et d’explications sur la réponse électronique est menée à bien grâce à des techniciens compétents qui la conseillent et l’accompagnent dans sa démarche.
Il n’est pas nécessaire d’être très expérimenté en informatique ou de travailler dans ce secteur en particulier pour y arriver, Mme Oudin a seulement pris le temps nécessaire pour se consacrer à la mise en place du projet et le conduire à terme.
Aujourd’hui, elle comptabilise plus de 50 réponses électroniques ; cela lui a permis de gagner en simplicité, en rapidité, et surtout de faire des économies : chaque réponse faite de façon électronique lui permet d’économiser 10 euros de frais postaux.
En d’autres termes, Mme Oudin "recommande vivement la réponse électronique à toutes les entreprises !"
Le témoignage vidéo
A La Réunion, la CCIR avait sensibilisé les entreprises en 2005, mais il serait bon de relancer des actions de plus grande envegure et soutenues pour que la dématérialisation des marchés publics entre dans les moeurs et surtout qu'elle porte ses fruits en matière de réduction des coûits de procédures et par effet boule de neige impacte le développement durable !

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielM - dans E-administration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives