Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 07:35

Affiche spécial e-mailingLe Journal du Net vient de publier les résultats de l'étude annuelle du Syndicat National de la Communication Directe (SNCD) sur l'utilisation de l'e-mail en France.

Chaque année cette étude analyse les perceptions et les attitudes des internautes face à l’e-mailing.

Les résultats de ces études donnent des indicateurs clés précieux au marché du e-marketing.

  • Les adresses personnelles se multiplient

Interrogés en 2010, près d'un internaute sur deux (46%) indiquait ne posséder qu'une seule adresse e-mail.

Un an plus tard, ils ne sont plus qu'un peu plus du quart à se contenter d'un seul compte mail.

Plus de la moitié des personnes sondées revendique même 2 à 3 adresses différentes.

En moyenne, l'internaute français dispose aujourd'hui de 2,5 adresses e-mail.

  • Une consultation massivement quotidienne

Quel que soit le support de consultation utilisé (ordinateur, smartphone, tablette, etc.), la quasi-totalité des internautes (94% en semaine et 91% le week-end) accèdent à leur(s) adresse(s) de messagerie électronique au moins une fois par jour.

Deux internautes sur trois consultent même leurs e-mail plusieurs fois par jour dans le courant de la semaine.

Tous jours confondus, la plupart des personnes interrogées regarde ses messages à partir de 18 heures.

  • L'e-mail principal centralise la correspondance

Lorsque l'on possède plusieurs adresses e-mail, l'adresse principale (celle utilisée le plus souvent) sert surtout à... gérer sa correspondance, qu'elle soit privée ou professionnelle, qu'elle soit directe ou se fasse par l'intermédiaire d'un réseau social.

Un peu plus de 30% des internautes indique également recevoir des offres promotionnelles de marques dont ils sont déjà clients (27% de marques dont ils ne sont pas clients) sur cette adresse.

  • La consultation des mails sur mobile progresse

En France, quatre utilisateurs de téléphones mobiles sur dix sont désormais équipés de smartphones selon Médiamétrie.

L'essor des mobiles taillés pour l'Internet pousse naturellement une croissance de l'usage de l'e-mail sur téléphone.
Ainsi, 30% des personnes interrogées affirment consulter leurs e-mails sur leur téléphone.

Près de la moitié d'entre elles sort d'ailleurs son mobile plusieurs fois par jour pour le faire.

Le téléphone semble cependant davantage utilisé comme une "gare de triage" via laquelle seuls les messages les plus importants sont ouverts.

Les messages commerciaux le sont plus rarement.

  • Les promos, première cause d'inscription à une newsletter

Lorsqu'ils s'inscrivent à la newsletter d'une marque, les internautes attendent surtout de recevoir des promotions, la plupart de temps de marques dont ils sont déjà clients.

Derrière les promotions, l'actualité des marques et le lancement de leurs nouveaux produits intéresse aussi près d'un internaute sur trois.

Seuls 11% des sondés indiquent ne pas recevoir de newsletters.

  • Une définition du spam qui ressemble à celle de l'e-mailing de prospection

S'il n'existe pas de définition officielle du spam, les internautes ont manifestement la leur : près de deux personnes interrogées sur trois définissent le spam comme un e-mail envoyé par un expéditeur à qui elles n'ont pas donné leur accord préalable pour être contactées.

Une définition qui recouvre notamment l'e-mailing de prospection.

Les internautes ont par ailleurs tendance à considérer comme spam un e-mail commercial ou vantant une offre trop alléchante ou inadaptée à leurs envies ou besoins.

Accès aux études annuelles du SNCD

Source et image : Journal du Net

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielM - dans Internet
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives