Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2010 7 10 /01 /janvier /2010 15:45
Homme cagoulé qui utilise un ordinateur portableLes points d'accès des réseaux sans fil sont encore mal sécurisés, qu'ils soient privés ou professionnels.
Maigre consolation, l'Europe fait bien mieux que les Etats-Unis sur ce point.
La sécurisation des points d'accès est en général loin d'être optimale, notamment dans le grand public.
Selon une étude de la société WeFi, agrégateur de points d'accès Wi-Fi (50 millions de réseaux Wi-Fi référencés de part le monde), on apprend que 25% des réseaux européens sont totalement ouverts, protégés par aucun mot de passe.
Donc dans un cas sur quatre, les utilisateurs ne prennent pas la peine de crypter leurs accès (par clé WEP ou WPA...) ce qui implique les risques d'intrusions, d'utilisation frauduleuse des connexions,...
Aux Etats-Unis ce sont 40% des réseaux Wi-Fi qui ne sont pas protégés.
Les réseaux privés européens les plus sécurisés seraient :
  • en Allemagne et en Espagne (90% des réseaux sécurisés)
  • en France avec un taux de 80% de sécurisation, on est au dessus de la moyenne européenne.
Du côté des réseaux Wi-Fi professionnels, selon une étude de RSA, la division Sécurité d’EMC, 72% des points d'accès professionnels parisiens disposent d'une solution de sécurisation WPA contre 68% en 2004.
La sécurisation des réseaux sans-fil est essentiellement liée à l'utilisation du protocole WEP, fourni en standard avec les équipements, mais la protection n'est pas systématiquement activée.
Extrait du rapport RSA :

« La vitesse à laquelle il est possible de craquer le cryptage WEP fait qu’il n’offre pratiquement plus aucune protection face aux méthodes des pirates actuels. Nous pensons qu’il est urgent que les administrateurs de réseaux sans fil cessent de considérer le WEP comme un mécanisme de sécurité viable et qu’ils passent sans délai au WPA ou à des standards encore plus fiables », poursuit Sam Curry. « Il est essentiel que les points d’accès professionnels soient protégés par cryptage, même si le réseau de l’entreprise lui-même n’est accessible que via un VPN crypté. Ne pas utiliser la technologie WPA1 ou WPA2 laisse les entreprises vulnérables à tous les types d’attaques possibles contre les points d’accès et les ordinateurs utilisant une technologie sans fil. »

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielM - dans Wi-Fi - WiMax
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives