Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 juillet 2011 6 09 /07 /juillet /2011 09:00

Le 7 juillet 2011 le Kenya est devenu le premier pays en Afrique à lancer une initiative nationale Open Data.

La Kenya Open Data Initiative (Kodi) a pu monter son projet initié par le Dr Bitange Ndemo, secrétaire permanent de l'information et des communications, grâce à l'appui de la Banque mondiale, pour l'organisation et l'aide à la publication des données, assisté en cela par Google, Ushahidi, la communauté iHub et une "bande" de jeunes.

Techniquement, les données sont proposées en ligne via la plateforme Socrata.

Elle permet aux utilisateurs de visualiser différentes données à l'échelon national, départemental et de circonscription (comté).

Il est possible de comparer les différents gisements de données, de créer des cartes,...

Les données sont classées en six catégories principales : éducation, énergie, santé, population, pauvreté et eau et assainissement.

Ces données publiques proviennent du recensement national, des ministères de l'éducation et de la santé, des projets du Comprehensive Development Framework Program (CDF) et aussi d'ailleurs.

L'alimentation du portail a commencé 3 semaines avant son ouverture, il était même accessible une semaine avant la date officielle !

Images écran application open data mobileQuelques réalisations à partir des données du portail :

Ushahidi superpose les données du recensement avec celles des établissements de santé sur le site Huduma.
Cette application est encore en version bêta, mais montre bien ce qui peut être réalisé en quelques jours.

La communauté iHub a développé une application mobile sur le suivi de l'utilisation des fonds du CDF dans les circonscriptions (bravo pour la volonté de transparence).

L'application mobile "Msema Kweli" permet de trouver des projets du CDF à proximité, et d'ajouter des photos des réalisations associées.

La plate-forme est aussi accessible par SMS depuis le Kenya, une recherche simple peut être lancée en envoyant un SMS au 3018 avec le nom du comté ou de la circonscription et un SMS retourne les données démographiques et le nom du député local.

Interrogation open data sur comté de Butere

Pour le fun : la Virtual Kenya team a réalisé une application qui montre que les députés refusent de payer des impôts !!!

NDLR : à plusieurs reprises les délais de réalisation nous interpellent (3 semaines, quelques jours,...) et nous, et nous, et nous ? Si volonté il y avait d'ouvrir ces données sans se poser des tas de questions métaphysiques,... et bien rapidement des utilisations de données publiques apporteraient plus de services à la population.
Mais voila !... Nous c'est pour "bientôt" !  (nous nous retenons par exemple de fournir nos réflexions sur le veto de la RATP sur l'utilisation de son plan des stations de métro et les horaires des rames ayant nécessité l'intervention du ministre de tutelle !).

source et photos : whiteafrican.com

Partager cet article

Repost 0
Published by DanielM - dans E-administration
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives