Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 janvier 2010 2 26 /01 /janvier /2010 06:36
Personne accédant à internet dans la rue à l'aide de son mobileIl ressort d'une étude du cabinet CSS Insight, commandée par la GSMA, association mondiale des opérateurs mobiles que l'usage de l'Internet mobile est en retard en France, comparée aux usages de ses voisins européens.
En 2009, on comptait  en nombre de connexions à l'internet mobile :
  • 12,5 millions en Italie,
  • 9,5 millions en Grande-Bretagne (là où sont pratiqués les tarifs les plus bas),
  • 9 millions en Allemagne,
  • 5 millions en France.
Le cabinet CSS pense que la France devrait cependant profiter des forfaits illimités et de l'arrivée de Free Mobile sur le marché pour se rattraper.
A contrario, le fort taux de pénétration de l'ADSL fait que les utilisateurs français préfèrent se connecter depuis leur ordinateur.
Cette même étude indique que la France se classe quatrième au niveau européen en termes de revenus générés par l'Internet mobile mais prendra la deuxième place en 2011.
Fin 2009, on comptait en France 22 millions d'utilisateurs sur les principaux marchés de l'Internet et on devrait arriver à 43 millions en 2011.
Le chiffre d'affaires généré progressera de 6 à plus de 11 milliards d'euros sur la même période.
Repost 0
13 janvier 2010 3 13 /01 /janvier /2010 06:32
Photo montrant un iPhone sous différents anglesApple pourrait lancer au début du mois de mai 2010 la quatrième mouture en trois ans de son iPhone.
C'est du moins ce que plusieurs opérateurs de téléphonie mobile annoncent déjà.
Aucune information n'a en revanche filtré sur les caractéristiques du nouvel appareil.
Le tout premier appareil avait été lancé le 29 juin 2007 aux Etats-Unis, suivi de l'iPhone 3G en juillet 2008, puis du 3GS en juin 2009.
Apple devrait aussi annoncer, le 27 janvier 2010 la sortie d'une tablette Internet, baptisée iSlate permettant de visionner des vidéos et de lire des livres en mobilité.
Le lancement du nouvel iPhone, en mai 2010, doit permettre à Apple de conforter ses positions sur un marché en très forte croissance et/ou de contrecarrer l'offensive de Google avec le Nexus One et son système d'exploitation Android déjà adopté par plusieurs fabricants comme Samsung et Motorola.
Microsoft prévoit lui de lancer la septième version du système d'exploitation Windows Mobile à la fin 2010.
Repost 0
12 janvier 2010 2 12 /01 /janvier /2010 06:45
Photo du Nexus OnePour la sortie de Nexus One, Google a conclu un accord avec Vodafone (qui détient une part minoritaire de SFR), et par contre-coup l'opérateur mobile français SFR pourrait bénéficier d'une période d'exclusivité en France.
C'est ce que l'on a pu lire sur le site LePoint.fr qui donne un certain nombre d'informations assez précises :
  • la commercialisation du nouveau smartphone de Google pourrait débuter en France avant la fin du premier trimestre 2010,
  • pour moins de 200 euros, SFR proposerait le Nexus One si le client s’engage sur deux ans et s’il adopte un forfait de type "Illimythics 3G +" (environ 50 euros par mois).
L'information communiquée par LePoint.fr n'est pas confirmée par SFR pour l'instant.
De plus, les observateurs remarquent que SFR entretient des relations privilégiées avec HTC (qui fabrique pour Google le Nexus One) et les autres fabricants de terminaux mobiles qui poussent l’OS Google Android.
Par exemple, pour la sortie en France du HTC Magic en avril 2009, SFR avait bénéficié d’une période d’exclusivité.
Dans le prolongement de la sortie de Nexus One, Google a également annoncé qu’il comptait commercialiser le Nexus One par le biais de sa nouvelle boutique en ligne rassemblant une sélection de smartphones sous Android.
Exactement comme le Droid avant lui, la version européenne du Nexus One sera entièrement et totalement multitouch, dans toute la gloire du étirer pour zoomer ou pincer pour dézoomer.
De toute façon, les Nexus One nord-américains vont probablement emboiter le pas de leurs glorieux aînés les Droid et passer par des hacks permettant de récupérer les firmwares dont bénéficieront les Européens.
Repost 0
22 décembre 2009 2 22 /12 /décembre /2009 07:01
Usager utilisant son smartphone dans la rueLa dernière étude annuelle du cabinet TNS concernant les téléphones mobiles et les smartphones fournit des chiffres sur l'usage professionnel de cet outil de plus en plus connecté à Internet.
Il apparait que le smartphone intéresse bien les entreprises mais son usage en milieu professionnel est encore restreint :
  • 12% des professionnels seulement possèdent un smartphone (9% d'utilisateurs dans le grand public),
  • 50% des professionnels utilisent un téléphone basique, sans fonctionnalités multimédias ou d'agenda,
  • 38% qui restent utilisent des téléphones qui ne sont pas des smartphones mais qui permettent de prendre des photos ou d'écouter de la musique.
Le prix des smartphones est considéré encore comme un frein à la vulgarisation de son usage, comme le montant des forfaits données d'ailleurs.
De fait, une grande partie des entreprises reste attachée à un téléphone simple pour équiper les collaborateurs.
Au delà des chiffres sur l'utilisation, l'étude s'est penchée sur la question de la perception :
  • 21% des utilisateurs tous âges confondus pensent que le mobile rend la vie plus stressante (d'une manière générale, pas que professionnelle),
  • 13% considèrent que le mobile est "une mauvaise chose" dans le monde du travail car il ne permet plus de dissocier vie privée et vie professionnelle, le téléphone pro n'a pas forcément la côte.
  • 83% mentionnent que le téléphone portable rendrait la vie plus facile malgré les inconvénients mentionnés ci-dessus.
Et le chiffre le plus étonnant de l'étude : 41% des sondés utilisent le mobile comme lampe de poche !
Ces chiffres sont produits à un moment où le marché des smartphones décolle vraiment en France, non seulement à l'approche des fêtes de fin d'année où ce sera "le" cadeau de l'année, mais aussi par les nombreux services qui sont proposés chaque jour.
Ces chiffres seront surement différents lors de la prochaine enquête annuelle TNS !
Repost 0
21 décembre 2009 1 21 /12 /décembre /2009 07:35
Logo de Bing le moteur de recherche de MicrosoftMicrosoft s'infiltre donc chez Apple en sortant une application sur iPhone pour Bing son nouveau moteur de recherche.
Depuis mercredi 16 décembre 2009, il est possible de télécharger l'application via la boutique d'Apple.
Elle est gratuite mais n'existe uniquement qu'en version anglaise.
Comme pour le moteur Bing sur écran d'ordinateur, l'image en fond d'écran change chaque jour.
L'application propose des services de :
  • recherche générale,
  • recherche ‘images', ‘vidéos', ‘cartes' ‘actualités' et ‘commerces à proximité'.
Comme autre prouesse technologique, Microsoft enrichit l'interface client en utilisant la reconnaissance de la parole avec pour objectif d'offrir la possibilité de situer une adresse prononcée oralement par l'utilisateur.

Une application iPhone de Live Messenger serait également en préparation.
Repost 0
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 11:46
Logo opérateur 3G Free MobileFree Mobile a déjà promis de casser les prix, affirmant pouvoir diviser par deux une facture de 2.000 euros par an pour un foyer comptant trois abonnements.
Les offres qui seront proposées à l'ouverture de son service, début 2012 au plus tard qui couvrira 1/4 de la population (rappel : engagement de 90% à 8 ans) :
  • offres prépayées,
  • offres quadruple play,
  • plusieurs forfaits, dont une offre clé 3G,
"sensiblement plus généreuse que les offres existantes", selon l'Arcep.
Free se positionnera des offres entrée, de milieu et de haut de gamme.
En offre d'entrée de gamme il s'engagera sur une offre comprenant plus de trois heures d'appels vers fixes et mobiles pour moins de 20 euros par mois.
Pour son offre haut de gamme il proposera entre autres un accès illimité à l'Internet mobile, mais bridable par réduction du débit en cas d'utilisation excessive (!).
Free Mobile envisage d'inclure l'accès à l'Internet mobile dans toutes ses offres, pré-payées ou forfaits avec un tarif "attractif" pour l'accès au Web mobile dans le cadre des forfaits. 
Free s'engage également permettre l'usage de services de messagerie instantanée ou de voix sur IP (VoIP), ce que ne permettent pas certains de ses concurrents.
Les abonnés disposeront aussi de :
  • un espace de stockage de leurs documents en ligne,
  • un système de paiement mobile,
  • des services géolocalisés (cartographie, navigation, etc.).
Deux choix seront proposés aux abonnés :
  • une offre sans engagement et sans terminal,
  • une offre avec engagement, incluant un terminal.
Free Mobile ne prévoit pas en revanche de subventionner les téléphones, mais proposera une gamme de terminaux "à prix coûtants", et en cas de renouvellement d'un téléphone, proposera d'étaler le paiement du nouveau mobile sur plusieurs mois.
Il devrait aussi s'appuyer fortement sur son service de Wi-Fi communautaire pour proposer une couverture complémentaire, les terminaux proposés seront d'ailleurs paramétrés pour faciliter la connexion Wi-Fi.
Et comme Iliad est le seul groupe à détenir une licence Wimax nationale, il pourrait, grâce à cette technologie alternative à la 3G, permettre à Free Mobile de déployer plus rapidement un réseau offrant à la fois des services voix et Internet mobile. 
Pour la commercialisation, Free qui avait toujours opté pour un réseau de distribution virtuel, ouvrira pour la distribution de son offre de téléphonie mobile un réseau de boutiques en propre ou franchisées entre 2011 et 2015.
L'investissement direct de Free Mobile pour monter son réseau est estimé à environ 1,5 milliard d'euros sur plusieurs années, grimpant à 2 millerds en y ajoutant le prix de la licence (240 millions d'euros) et la redevance de 1 % de son chiffre d'affaires 3G à reverser à l'Etat.
Le business plan de Free Mobile, établi sur la période 2009-2029, prévoit un passage en positif cinq ans après l'attribution de la licence, soit fin 2014, deux ans après avoir démarré l'activité commerciale.
Et Jean-Ludovic Silicani, le président de l'ARCEP, estime que les hypothèses d'Iliad restent "crédibles et prudentes", d'autant qu'il n'inclut pas les revenus tirés des MVNO dans son plan d'affaires.
L'Arcep estime qu'Iliad dispose de la trésorerie et de la capacité d'autofinancement suffisantes pour mener à bien le projet, dont le financement sera assuré intégralement par Iliad grâce aux liquidités que génère son activité haut débit fixe.
Repost 0
18 décembre 2009 5 18 /12 /décembre /2009 17:10
Logo de la filiale Free Mobile du groupe IliadCe matin du 18 décembre 2009, par décision n° 2009-1067 du 17 décembre 2009, l'ARCEP a annoncé qu'elle avait "retenu la candidature de la société Free Mobile dans le cadre de la procédure lancée le 1er août 2009 tendant à l’attribution d’une autorisation, en France métropolitaine, d’un système de téléphonie mobile de troisième génération (3G)".
Free Mobile est donc le 4ème titulaire d'une licence 3G après ORANGE, SFR et Bouyghes Télécom et l’autorisation d’utilisation de fréquences sera délivrée par l’Arcep à Free Mobile en janvier 2010.
Comme il va lui falloir aller chercher des abonnés chez la concurrence car le marché n'est pas extensible à outrance, on peut s'attendre à une guerre des prix ou à voir apparaitre des services innovants,... ou une combinaison des deux formules.
Tous les obseervateurs voient se profiler les offres convergentes téléphonie fixe/mobile, ou contrairement à Orange et SFR, Bouyghes Télécom semble le moins bien armé avec un crédit de seulement 200.000 abonnés fixes contre les 8 millions de Orange et 4 millions chacun de SFR et de Free.
Tout cela dans une course de vitesse avec l'arrivée prévue de la quatrième génération (4G) prévue dans 2 ans alors que Free Mobile est engagé pour couvrir 90% du territoire en 3G sous 8 ans par la décision de l'ARCEP.
Repost 0
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 06:42
Page d'accueil PMU mobile sur écran iPhoneLe PMU, qui gère déjà de 600 millions d'euros de paris hippiques sur Internet, vient de lancer son nouveau site mobile dont il a confié la réalisation à l'agence userADgents.
Ce site, qui sera accessible de n'importe quel smartphone, permet aux parieurs de connaître toutes les informations sur les courses du jour, les cotes de leurs favoris et d'autres détails.
Il propose également la diffusion en direct de la course du Quinté + et bien sûr les résultats, les rapports et les gains.
Les internautes déjà inscrits et disposant d'un compte alimenté sur pmu.fr peuvent miser en direct.
Pour découvrir le nouveau service, il suffit de taper www.pmu.fr sur son mobile et le mobinaute est redirigé vers la version du site adaptée à son terminal.
Le lancement du site est accompagné d'un gros plan média et hors média également confié à userADgents.
Illustrations du service PMU mobile et des éléments de promotion - flyers, film,... (6,5Mo)
Repost 0
8 décembre 2009 2 08 /12 /décembre /2009 07:33
Une du journal La Porvence sur iPhone qui a éclatéLe tribunal de commerce de Cannes a engagé un expert indépendant qui a six mois pour rendre son verdict sur le cas de l'iPhone fissuré, objet d'une plainte de M. Olivier Milano, expert immobilier dans le sud de la France.
Les objectifs assignés à la mission de l'expert concernent la provenance des dysfonctionnements du téléphone et savoir s'il est dangereux ou non à l'usage.
Ce sont un peu plus de 10 cas similaires qui se sont produits en France, sur plus de deux millions d'exemplaires de iPhone vendus depuis sa sortie en novembre 2007.
Ceci à l'heure où l'on parle de plus en plus de contrefaçons avec la fameuse organisation criminelle italienne qui investit aussi le secteur des produits de luxe !
Repost 0
4 décembre 2009 5 04 /12 /décembre /2009 06:55
Tas de téléphones usagésChantal Jouanno, la secrétaire d'État à l'Écologie a proposé un principe de bonus-malus pour les terminaux mobiles.
Afin de lutter contre le gaspillage, les français seraient amenés à rendre les anciens portables dans les magasins en bénéficiant comme pour l'acaht de véhicules automobiles neufs d'une petite compensation.
"Environ 100 millions de téléphones portables dorment dans les tiroirs. Théoriquement, chacun peut rapporter son portable dans un magasin qui en vend et où ils sont récupérés. En réalité, on n'en récupère à peine 3%", a déclaré la secrétaire d'État lundi soir lors de l'émission "Compléments d'enquête" sur France 2.
"Il faut inciter les gens à le faire et, pour les inciter, il faudrait que l'on crée une sorte de bonus-malus. C'est-à-dire que la personne qui rapporte son téléphone portable toucherait quelques euros", a-t-elle précisé
Orange, SFR, et Bouygues Telecom proposent eux déjà des reprises de modèles remplacés pour ensuite les revendre dans les pays émergents.
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives