Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 juin 2009 6 13 /06 /juin /2009 07:24
SFR commercialisera à partir du 15 juin en France métropolitaine une nouvelle interface, le "Hubster".
Se connectant en Wi-Fi à la box Internet d'un foyer, le Hubster permet à ses occupants de le déplacer de pièce en pièce pour y regarder la télévision, écouter la radio ou encore capter des podcasts ou des flux RSS.
Conçu pour être peu encombrant et simple d'utilisation, il se présente sous la forme d'un petit écran au design blanc de la taille d'un Post-it, intermédiaire entre le téléphone mobile et l'ordinateur portable.
Le Hubster, conçu en Italie et fabriqué en Corée, est destiné aussi à se connecter aux box des concurrents de SFR.
Il ne permet pas de se connecter à Internet ni d'envoyer des messages électroniques mais permet de :
- laisser des messages aux autres membres du foyer sous forme de SMS qui s'affichent directement à l'écra car disposant de son propre numéro de téléphone, n.
- servir d'enceintes pour lecteur MP3,
- de cadre photo numérique pour les cartes SD.
Reprenant à la fois le concept télévision wi-fi de l'offre Twin de Neuf et les fonctions SMS de SFR, le Hubster est aussi le premier objet résultant de la fusion du FAI et de l'opérateur mobile.
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 07:15
Logo Kem's MobileLes entreprises ont vite compris l'intérêt de fournir à leurs salariés nomades des terminaux mobiles équipés d'applications métier adaptées à leurs besoins professionnels (fiches d'intervention, création et envois de devis, télémesure, fiches clients, bases de données...) et leur permetta de gagner en productivité.
Des applications métiers génériques sur PDA existent bien pour certaines professions, mais le développement d'une solution spécifique peut être longue et coûteuse.
Développer une application métier pour mobile est très consommateur de ressources humaines et financières.
Danem propose une solution baptisée Kem's Mobile qui a pour vocation de réduire ces consommations.
Selon un communiqué de presse, l'application est présentée comme un générateur d'applications métiers qui "réduit considérablement le temps et les difficultés d'élaboration".
"Kem's Mobile est la réponse aux besoins que les revendeurs professionnels (SSII, intégrateurs) nous expriment depuis longtemps : réduire le temps d'élaboration d'une application métier en s'affranchissant de l'éditeur", déclare Michel Sasportas, Directeur Général de Danem.
"Pour réduire le temps de déploiement d'une application métier, il fallait résoudre les trois difficultés les plus souvent rencontrées par les intégrateurs : la sélection des écrans, c'est-à-dire des éléments de la gestion commerciale à prendre en compte, leur alimentation et la programmation de l'ensemble", précise Michel Sasportas.    
Danem affirme qu'avec Kem's Mobile il est possible de générer une application métier en 30 minutes en moyenne sans programmation !
Ceci grâce à la fourniture d'une bibliothèque de modules pré programmés et paramétrables.
Au début de la fabrication de la solution spécifique, le choix d'un "squelette" pour l'application métier et une sélection d'écrans effectuant la gestion des informations nécessaires, permettent à Kem's de préparer puis d'assembler le tout pour générer l'application.
Il ne resterait plus qu'à la transférer sur les PDA des équipes nomades.
Kem's Mobile est compatible Windows Mobile et dispose d'interfaces avec les principaux ERP : SAGE, EBP, ...
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
10 juin 2009 3 10 /06 /juin /2009 07:39
Netbook de marque AcerJT Wang, le président du constructeur taïwanais Acer, dévoile dans le colonnes de Digitimes, le contenu lors du lancement des nouveaux modèles de netbooks Acer sous Android.
Ces ultras-portables étaient annoncés comme devant être les premiers à tourner sous le système d'exploitation Google Android lors de leur sortie en fin d'année 2009.
Ils embarqueront en fait également une version de Windows, la même que celle utilisée également par Asus.
L'utilisateur disposera d'une option (dual boot) accessible au démarrage du terminal, pour sélectionner l'un ou l'autre des systèmes d'exploitation.
Cette annonce cache un prix supérieur pour le(s) système(s) d'exploitation, ce qui décevra tous ceux qui s'attendaient à une baisse de prix sensible des nouveaux modèles du constructeur sous Android.
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 07:12
Puce micropresseur tenue entre deux doigtsIntel a dévoilé son tout dernier processeur monocœur basse consommation, le Pentium SU2700, destiné aux PC ultra fins.
C'est au salon Computex de Taïwan qu'Intel a dévoilé ses nouveautés en matière de processeurs, parmi lesquelles le Pentium SU2700.
Cette puce monocoeur très basse consommation (10 W), gravée en 45 nanomètres, est cadencée à 1,3 GHz avec 2 Mo de mémoire cache et un bus frontal à 800 MHz.
Le SU2700 se destine à des PC ultra fins et très autonomes, dont l'épaisseur et le poids n'excèdent pas les 2,5 centimètres pour 2,3 kilos.
Intel n'a pas encore communiqué le prix de ce processeur mais a en revanche indiqué qu'il pourrait s'intégrer dans des machines vendues à partir de 499 dollars.
Le but est d'effectuer une vraie percée vers un marché de masse dans la mesure où ces PC ultra portables se situent actuellement dans une fourchette de prix haute (1300 à 1500 euros en moyenne).
Intel complètera cette offre avec un nouveau chipset, le GS40 Express, lui aussi basse consommation et "économique".
Ce jeu de composants prend en charge la Haute Définition et le HDMI.
Il supporte aussi le WiMAX et le protocole MyWiFi, qui permet de transformer son PC en point d'accès pour connecter jusqu'à 8 périphériques tels qu'une imprimante, un appareil photo, un téléviseur... (Eureka Presse)
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
7 juin 2009 7 07 /06 /juin /2009 09:12
Clé USB rouge insérée sur le côté d'un portablePlusieurs constructeurs de matériel informatique travaillent avec la police britannique pour mettre au point une clé USB innovante en matière d'investigation policière informatique.
La clé, branchée sur une machine à inspecter, permettra de rechercher rapidement les fichiers suspects afin de réduire les temps d'investigation.
Elle sera destiné aux enquéteurs même peu formés à l'informatique et permettra de repérer les fichiers texte, photo ou même les morceaux de code illicites présents sur les disques de la machine.
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 14:53
Image écran de Google WaveGoogle vient de présenter Google Wave au cours de la conférence Google I/O, avec une disponibilité vers la fin de l'année 2009.
Google Wave est annoncé comme une véritable révolution de la communication collaborative en temps réel.
Basé sur la version 5 du langage HTML, en cours de finalisation, Google Wave s'apparente à un portail équipé d'un webmail, d'une messagerie instantanée, et d'une multitude de fenêtres ouvrant sur des services Web de type réseaux sociaux, jeux en ligne, ou encore un micro-blogging.
L'idée est de permettre des conversations multimédia et l'échange de fichiers instantanés à deux ou en groupe, en utilisant les nombreux moyens de communication inclus dans Google Wave.
Des robots assistants de conversation (comme ceux de traduction multi langues en temps réel) peuvent être greffés sur les conversations simultanées.
Une idée pas si simple à mettre en oeuvre si l'on considère les temps de latence de la messagerie instantanée, et les difficultés à suivre une conversation au fil de différents emails.
Google souhaite, à travers le choix d'un format de données ouvert, que les développeurs puissent tester le produit et développer des mashups qui s'intègreront sur la plate-forme avant même son lancement public.
Les frères danois Lars et Jens Rasmussen, concepteurs du produit, expliquent que Google Wave représente une évolution majeure de la communication via Internet.
Google Wave doit, selon eux, permettre de s'affranchir des racines physiques et historiques de la communication (papier pour les mails, téléphonique pour les messageries instantanées,...), et proposer un flux ("la vague") basé sur l'instantanéité des messages.
Google entend décliner Google Wave sur trois plans, à savoir :
- le produit en tant que tel,
- la plate-forme pour intégrer des services différents,
- un protocole de communication novateur, nommé Google Wave Federation Protocol.
Ce protocole est une extension du format XMPP (eXtensible Messaging and Presence Protocol), qui permet des échanges décentralisés de messages entre les différents clients et les serveurs.
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
24 mai 2009 7 24 /05 /mai /2009 15:55
Logo de la société StériaPour Jacques Lafay, directeur du développement secteur transports chez Steria, "Les projets d'extension RFID sont la preuve que le marché est mature"
Steria maîtrise les technologies RFID pour la destion des flottes de véhicules et pour optimiser le trafic, en traitant beaucoup de sujets de localisation de véhicule.
A Singapour la flotte de taxis de la ville est équipée de capteurs qui permettent, via une communication par boucle magnétique d'avoir des informations précises sur l'état du trafic.
Les taxis circulant remontent des informations sur la vitesse ou la saturation du trafic urbain.
Ces informations sont utilisées en temps réel pour réguler le trafic.
Tag RFID montré entre deux doigtsLes gestion des taxis pour les voyageurs à l'aéroport de Roissy utilise la technologie RFID courte distance, c'est aussi un projet que Steia a mis en place avec Aéroport De Paris (ADP).
Pour cela, 14 000 des 15 000 taxis parisiens sont équipés d'un badge RFID actif, qui identifie le taxi et lui permet d'entrer dans la base arrière des taxis, près du terminal T3.
En sortie de cette base arrière, les taxis sont dirigés vers les terminaux de l'aéroport en fonction d'un modèle statistique pour mettre en adéquation l'offre et la demande de taxis.
Dans ce type de projet, la partie technique est toujours maîtrisée sans problème.
La réussite passe toujours par un vrai travail de conduite du changement car ils demandent une forte appropriation de la part des utilisateurs.
Pour les taxis par exemple, qui sont par nature indépendants, il a fallu réaliser un travail de préparation et de conviction important.
Ensuite les taxis eux même ont constaté que l'optimisation du trafic avec les tags RFID leur offrait certains avantages, comme savoir à l'avance le temps d'attente dans la base arrière grâce à un panneau d'information situé à l'entrée de l'aéroport.
Le système a également permis de réduire le nombre de taxis clandestins.
A l'aéroport de Lyon pour faire passer un système similaire, la Préfecture du Rhône a sorti un décret pour faire avancer les choses, et le projet devrait être opérationnel en juin 2009.
Les clients potentiels de ces technologies savent quels avantages ilspeuvent en tirer, mais il reste à faire un evéritable petite révolution technologique dans de nombreux cas.
Pour la traçabilité des bagages d'aéroports par exemple, des systèmes de RFID passifs peuvent remplacer le système classique.
Mais il faut que les aéroports soient tous au même niveau technique pour que le système soit performant partout.
Une compagnie aérienne qui investit dans un tel système n'est pas assurée que les aéroports de toutes ses escales pourront mettre en place ce système.
C'est le frein au développement de ce type de projets, avec le constat que le marché devient de plus en plus mature.
La Mairie de Paris devrait poser bientôt une antenne RFID sur les bornes des stations de taxi, qui va communiquer avec le tag qui équipe les voitures, pour vérifier qu'un taxi est bien disponible à cette station.
C'est projet d'extension du système initié par ADP, montrant en effet que le marché est mature et permet de mutualiser l'utilisation des puces RFID des taxis parisiens.

Source : interview Jacques Lefay pour le Journal du Net
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 19:27
Bras tendu avec un courrier à travers un écran d'ordinateurLes employeurs pourront dématérialiser les bulletins de paie avec l'accord des salariés et garantie de l'archivage des données pendant 5 ans.
La loi de "simplification et de clarification du droit et d'allègement des procédures" a été promulguée le 13 mai 2009 au JO.
Elle autorise les employeurs à dématérialiser les bulletins de salaire sous certaines conditions, comme :
- l'accord du salarié,
- la conservation sous forme électronique ou papier pendant au moins cinq ans au moins,
- la garantie de l'intégrité des données.
La Fédération Nationale des Tiers de Confiance (FNTC), se réjouit de cette nouvelle loi.
Elle estime à 200 millions le nombre de bulletins de salaire établis tous les ans, ce qui devrait permettre aux entreprises et administrations qui adopteraient la nouvelle loi de réaliser des économies.
En revanche, les modalités permettant d'assurer l'intégrité des données ne sont pas encore connues.
La FNTC fait remarquer qu'"il reste encore à envisager les contours techniques du document" : scellement ou signature électronique pour en garantir l'intégrité, création d'un coffre fort électronique pour les salariés,...
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 09:16
Doté d’une configuration classique pour un netbook, le IdeaPad S10-2 de Lenovo se distingue par un nouveau châssis et par l’intégration d’une puce 3G à l’intérieur de la machine.
Voici un netbook qui préfigure l'avenir de ces ultraportables : presqu'aussi bien équipés que les portables classiques, avec un design amélioré par rapport aux modèles actuels et enfin intégrants la 3G.
C'est tout ce que propose L'IdeaPad S10-2 du constructeur chinois Lenovo.
Il s'agit d'une amélioration de la version précédente, le S10, et ses caractéristiques répondent à quelques-unes des plus fortes demandes du marché de la part des utilisateurs de netbooks, à propos du confort et de la connectivité.
Les performances elles, ne bougent pas. Il ne s'agit donc pas véritablement d'un netbook de prochaine génération, censée être plus puissante que l'actuelle.
Le design a tout d'abord été enjolivé et si son écran est légèrement plus petit (10,1 pouces contre 10,2), le clavier atteint une taille plus confortable.
Le poids et l'épaisseur diminuent aussi légèrement, atteignant 200 grammes et 4 millimètres.
Mais que le nouveau netbook va surtout plus loin au niveau de la connectivité.
La puce 3G est intégrée à la machine, et à l'arrière de la coque se trouve un emplacement pour insérer une carte SIM.
L'appareil est aussi doté d'une puce Wi-Fi et d'une prise Ethernet mais le Bluetooth semble toujours absent.
Côté performances, on ne peut s'attendre à quelques progrès car les composants et le système d'exploitation ne changent pas : processeur Intel Atom N270, mémoire vive de 1 Go,  disque dur SATA de 160 Go et Windosws XP. L'autonomie risque par contre de progresser avec l'arrivée d'une batterie de 6 cellules en plus de la 3 cellules traditionnelle.
L'IdeaPad S10-2 sera disponible à la fin du mois de mai pour 399 dollars et sans doute la même chose en euro.
Un modèle sans puce 3G intégrée coûtant 50 dollars de moins sera également proposé. (Eureka Presse).
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article
19 mai 2009 2 19 /05 /mai /2009 07:00
Logo Bouyghes TélécomA son offre Bbox (Internet, télévision et téléphonie fixe) Bouyghes Télécom ajoute la téléphonie mobile sous la marque Idéo, en voyant là une façon de combler son retard sur les offres triple-play.
Au travers de 4 gammes de forfaits, Idéo coûtera de 44,90 euros par mois avec deux heures d'appels jusqu'à 99,99 euros par mois pour 6 heures d'appels et appels illimités vers tous les opérateurs dès 18h00 dans la semaine et 24/24 le week-end.
Ideo sera commercialisé à partir du 25 mai 2009.
Bouygues Telecom lance aussi à cette occasion plusieurs services connexes, comme l'utilisation de numéros courts identiques sur son téléphone fixe et son mobile, la consultation depuis son mobile de messages vocaux laissés sur la ligne fixe, ou la réception gratuite de ses e-mails Bbox depuis son mobile.
Enfin, Bouygues Télécom élargit son offre audiovisuelle sur Internet en proposant dès le 3ème trimestre 2009 dans son offre le service de VoD (vidéo à la demande - payant) de Canal+, Canalplay, et la chaîne de jeux interactifs de TF1.
Repost 0
Published by DanielM - dans TIC en vrac
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives