Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 18:54

Logo de Microsoft mangeant celui de SkypeMicrosoft vient de débourser ce 10 mai 2011 sa plus grosse somme cash pour une acquisition de société : 8,5 milliards de dollars (environ 6 milliards d'euros) pour s'offrir quand même rien moins que... Skype !

Le leader des services VoIP est fort de 663 millions d'inscrits dont 124 millions l'utilisent au moins une fois par mois et 8,1 millions utilisent des services payants.

Il aura fallu cette surenchère pour que Google, FaceBook, Cisco entre autres abandonnent la partie.

Les élucubrations vont déjà bon train :

  • Certains voient déjà Skype intégré à Windows, en liaison avec services de messageries et de communication maison comme Outlook.
  • Après la signature avec Nokia ce pourrait aussi être une façon de promouvoir fortement Windows Phone 7 et les capacités d'appels en Wi-Fi ou en 3G. Cela permettrait à Skype de peser via Microsoft sur les opérateurs qui interdisent ce genre d'accès.
  • Microsoft étant actionnaire de Facebook, le réseau social ajouterait plus facilement la vidéo et la voix à son service de chat.
  • On parle déjà d'utilisation des crédits Facebook pour acheter des minutes d'appel en Skype Out.
  • Skype sera également intégré à la console de jeux du groupe, Xbox et à Kinect.
  • Par contre personne n'ose avancer que Skype serait intégré dans Live au point de disparaitre à cause d'une image trop forte de ce service dans le grand public.

Curiosité liée à cette acquisition, Martin Varsavsky le fondateur de FON, la plus grande communauté Wi-Fi du monde a aussitôt fait remarquer sur Twitter que FON était surement un cas unique après ce rachat... en disposant parmi ses actionnaires de Microsoft,... et de Google !

Le tweet de M. Varsavsky : "Skype y Google son accionistas de Fon. Asi que ahora Microsoft y Google son accionistas de Fon. Debemos ser los unicos."

Repost 0
27 août 2010 5 27 /08 /août /2010 08:03

Copie écran de l'icône Depuis Gmail on pourra sous peu passer des appels téléphoniques ToIP.

La fonction mise en service aux Etats-Unis s'est retrouvée activée par mégarde (?) sur quelques comptes français.

Dans un article du 26 août 2010 de 01Net qui a pu essayer le service brièvement, on apprend beaucoup de choses sur l'implémentation de Google Voice dans Gmail.

On peut notament visionner une vidéo Youtube qui retrace l'historique des protocoles de communication... selon Google .

Google Voice vient se greffer au chat intégré de Gmail sous la forme d'une nouvelle icône "Call phone" qui fait apparaître un clavier téléphonique et qui est bien sûr reliée aux numéros des contacts Gmail.

Cette nouvelle fonction emploie la technologie Google Voice ainsi que celle de la start-up Gizmo5, rachetée l'an dernier par Google.

Si l'utilisateur Gmail n'est pas membre du service Google Voice il ne dispose pas de numéro personnel, mais se voit attribuer un numéro générique pour téléphoner, en corollaire il ne peut pas recevoir d'appels directement dans Gmail.

Les communications vers les lignes fixes aux Etats-Unis sont gratuites (pour cette année) et les appels internationaux tarifés assez bas.

Pour appeler la France, le tarif est de 0,02 dollar par minute pour les lignes fixes et à 0,15 dollar par minute pour les lignes mobiles (hors frais de connexion) et 0,10 dollars de communication sont offerts à tous les utilisateurs qui pourront ensuite recharger leur compte par Google Checkout.

Certains comptes Gmail français ont bénéficié quelques temps de "Call phone" le 26 août 2010 avec l'annonce de la nouvelle fonction en français (!!!).

01Net a l'a utilisé en appelant des numéros en France, au tarif de 2 cents/min et a apprécié une mise en relation rapide et une qualité de réception très satisfaisante.

01Net qui a demandé des précisions à Google s'est vu répondre qu'il s'agissait… d'une erreur.

Google a même communiqué en disant que "ce matin, dans l'enthousiasme du lancement, la fonction a été mise à disposition un bref moment dans certaines langues que Google ne gère pas. [Elle] a alors été stoppée. Cela est lancé aux Etats-Unis comme première étape, mais le déploiement de versions localisées supplémentaires est prévu pour le futur".

Le service a vite été supprimé des comptes français (Il est toutefois possible pour les "heureux bénéficiaires" de retrouver la fonction en passant à la version américaine de Gmail, dans les paramètres).

Google s'attaque donc ouvertement à Skype avec "Call phone", mais avec un intérêt de plus en plus réduit pour les internautes français qui sont nombreux à disposer de services de téléphonie IP inclus avec leur offre d'accès internet.

Repost 0
11 avril 2010 7 11 /04 /avril /2010 18:44

exprimmit.jpgExprimm’iT, la filiale du groupe ETDE, devient intégrateur Green IT avec la solution de câblage Voix-Données-Image (VDI) EcoFlex’IT®, économique, écologique et souple pour les réseaux des bâtiments d’activités tertiaires et des collectivités.
EcoFlex'IT® qui a été conçu par Ingetel-bet, bureau d’études spécialisé, révolutionne la façon de concevoir les infrastructures réseaux Voix, Données, Images, Sécurité et le réseau basse tension associé.
Les résultats sont d'autant plus spectaculaires si la prise en compte a lieu en phase de conception du bâtiment. 

L’architecture EcoFlex’IT® ne nécessite plus de locaux de sous-répartition, pour abriter des équipements grands consommateurs d'électricité ni les longueurs de câble de cuivre habituellement rencontrées pour effectuer la distribution d'étage.

EcoFlex’IT® rapproche la fibre optique au plus près du poste de travail par un dispositif en anneau à chaque étage et des switchs industriels embarqués dans des "Points de Consolidation Actifs (PAC)", y sont rattachés.

Ces switchs industriels disposent de leurs propres systèmes de ventilation et peuvent donc être directement intégrés dans les plafonds ou sous-planchers.
Cette solution permet donc d’économiser 100 % des surfaces de locaux techniques d’étage (sous-répartiteur IT) et 90% du cuivre déployé habituellement.
EcoFlex’IT® est une solution : 

  • Economique car elle diminue fortement les quantités de composants, la durée de déploiement puis à l’usage, les coûts d’exploitation, 
  • Ecologique car elle réduit considérablement les émissions carbones liées à la consommation énergétique du réseau et la production de déchets lors des déconstructions de bâtiments,
  • Flexible car elle permet de moduler les lots plus facilement, en rajoutant ou déplaçant très facilement les Points de Consolidation Actifs sans pour autant revoir toute l’infrastructure, et sans discontinuité de service sur le réseau. 

Actuellement, Exprimm’iT déploie des premiers projets utilisant ce nouveau concept d’infrastructure.

Repost 0
17 octobre 2009 6 17 /10 /octobre /2009 08:01
Logo Gizmo5Skype envisagerait de racheter la start-up Gizmo5, créée en 2003 et spécialisée comme lui en VoIP gratuite via le peer-to-peer, pour un montant de  50 millions de dollars, selon Techcrunch.
Créée en 2003, Gizmo5 (ancien Gizmo Project) dispose de 6 millions d'utilisateurs à travers le monde en étant propriétaire de tout son environnement technologique, et c'est ce qui intéresse Skype au plus haut point.
eBay est en litige sur Skype avec la socité Joltid, détentrice des droits sur la technologie employée au coeur de Skype .
La technologie de Jotlid pourrait être remplacée par celle de Gizmo5, car l'idée est toujours de revendre Skype avant la fin de l'année à un consortium d'investisseurs.
A remarquer que Gizmo5 propose une fonctionnalité (OpenSky) qui permet à ses membres d'appeler les membres de Skype tout simplement en faisant précéder le pseudo Skype du préfixe skype_ (exemple : "skype_echo123" appelle le pseudo connu comme "echo123" chez Skype).
Repost 0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 09:01
Logo de SkypeUn litige entre eBay détenteur de Skype et la société Joltid, dirigée par Niklas Zennstrom, pourrait retarder l'entrée en bourse Skype.
Ce litige porte sur le fait que Joltid détient les droits sur le logiciel Global Index P2P, intégré au service de VoIP de Skype.
Joltid menace de mettre fin à l'accord d'utilisation sous prétexte que eBay aurait apporté des modifications au logiciel et dévoilé des parties du code sans y être autorisé.
eBay a attaqué Joltid en Grande-Bretagne et le jugement n'interviendra qu'en juin 2010.
Ces complications pourraient être les conséquences du fait que Niklas Zennstrom, l'un des fondateurs de Skype, ait été remercié en 2007 par eBay à qui il reproche de ne lui avoir versé qu'un tiers du prix de la transaction de rachat par eBay en 2005 pour 2,6 millions de dollars.
eBay développe actuellement un logiciel pour remplacer celui de Joltid, mais n'est pas certain d'aboutir rapidement à un produit disposant d'autant de fonctionnalités.
On voit mal sans accord entre les parties comment Skype pourrait être introduit en bourse avant cette date car son succès actuel (480 millions d'inscrits et 100 millions d'euros de CA trimestriel) se verrait surement affecter par l'annonce d'un produit qui disposerait de moins de fonctionnalités.
Repost 0
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 06:58
Squelette de combiné téléphonique dans un muséePour savoir pourquoi et comment effectuer les choix en la matière les TPE/PME ont besoin de s'y retrouver dans ces notions de ToIP et de VoIP pour comprendre le langage des prestataires.
Une installation téléphonique d'entreprise se chématise en une chaîne composée de plusieurs maillons dont deux principaux :
- le type et le mode de raccordement des postes téléphoniques internes,
- l'acheminement depuis l'autocommuteur (le "standard téléphonique") des communications vers l'extérieur de l'entreprise.
La ToIP (ou Telephony over IP / Téléphonie sur IP) se résume assez bien comme l'utilisation du protocole IP pour la partie interne de l'installation, associée au choix de téléphones IP (fixes ou sans fil Dect / IP ou wifi).
La VoIP (ou Voice over IP / Voix sur IP) se résume elle par l'utilisation du protocole IP pour l'acheminement externe des communications (sortantes et/ou entrantes) via un lien IP (Adsl, Sdsl, VPN).
ToIP et VoIP ne sont donc pas forcément associées.
Comment effectuer le bon choix sur chacun de ces maillons ?
La durée moyenne d'utilisation d'une installation téléphonique interne étant supérieure à 6 ans , le choix de la ToIP s'impose aujourd'hui sans contestation dans les PME au risque de d'investir dans une solution qui sera vite hors d'actualité.
Tous les autocommutateurs vendus actuellement (PABX / IPBX) sont techniquement conçus pour recevoir des postes téléphoniques IP.
Pour le maillon VoIP, la réponse est moins catégorique.
Actuellement les liens IP permettant de faire de la VoIP présentent une fiabilité moindre que les liens Numeris  (Rnis) et les FAI offrent moins de garantie de temps de rétablissement pour les liens Adsl que sur des liens Rnis et Sdsl.
De plus, le marché des opérateurs VoIP est très mouvant, avec des offres difficilement comparables et surtout des solutions loin d'être normalisées en terme de protocole de raccordement au réseaux (même si le protocole SIP est en passe de devenir la norme indiscutable).
Lors du choix d'une solution VoIP, il est conseillé de bien vérifier les caractéristiques précises de l'offre (garanties de continuité, durée d'engagement, conditions de calcul des coûts de communication,...).
Sans compter qu'un lien IP partagé entre téléphonie et données sera de qualité aléatoire pour les communications si l'usage données fluctue fortement et qu'aucune priorisation des flux n'est faite (QoS).
Il est donc recommander d'adopter progressivement la VoIP.
Les bénéfices à attendre de la ToIP pour les PME sont majoritairement axés sur la richesse de fonctionnalités avec les gains de productivité ou d'image qui en découlent, plus que sur des gains économiques immédiats.
Citons :
- la messagerie vocale,
- l'accueil par serveur vocal interactif jouant le rôle de standard automatique,
- l'utilisation du téléphone fixe en mode nomade,
- le "click to dial" depuis son ordinateur (utiliser les coordonnées téléphonqiues présentes sur une fiche contact pour émettre directement un appel depuis son téléphone IP),
- la messagerie unifiée (réception de messages vocaux dans sa boite mail,...).
Des gains économiques directs sont aussi susceptibles d'être réalisés au travers de la ToIP par l'utilisation d'une seule prise RJ45 banalisée pour la connexion d'un poste téléphonique IP et d'un ordinateur.Couvertue du livre
Les bénéfices à attendre de la VoIP sont à rechercher en direction des économies de coûts généralement mis en avant dans les offres commerciales (coûts des communications et des abonnements).
Les différences avec les offres VoIP grand public
Le grand public est habitué à utiliser des offres VoIP dimensionnées pour son usage personnel, le plus souvent "forfaitisées" donc considérées comme gratuites à partir de son abonnement Internet.
Les responsables de PME s'interrogent alors logiquement sur la disponibilité d'offres de téléphonie gratuite pour leur téléphonie d'entreprise.
Les différences sont énormes, au niveau des fonctionnalités, de la qualité requise des communications, de la disponibilité ou des capacités techniques.
Forte de tout cela, la téléphonie d'entreprise ne peut proposer d'offres de télécommunications professionnelles gratuites compte tenu des investissements et des couts d'exploitation à supporter.
Il sera possible de découvrir des forfaits de communication "illimités", mais à analyser à posteriori, des coûts les plus élevés se cachant parfois derrière des forfaits paraissant très attractifs.

Article inspiré d'une tribune de Karim Sani - Président Directeur Général de Vokto, société de services IT et télécoms pour les TPE / PME.
Repost 0
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 12:11
Le secteur public (administrations, collectivités, EPIC, etc.) doit en effet fournir un nombre croissant de services en ligne à des usagers internes ou externes.
Ces services intégrent de plus en plus la convergence voix / données et leur mise en place s'effectue en respectant les règles des appels d'offres publics.
Selon l'avis d'expert de Jérôme Beaufils publié dans le journal du net, le Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) serait l'élément clé pour un appel d'offres public réussi en matière de convergence voix/données.
L'accent est mis sur l'expression des besoins dans le cadre du CCTP des appels d'offres qui doit laisser une latitude pour des solutions qui pourraient répondre aux enjeux actuels.
Le secteur public aurait intérêt à coupler les consultations voix et données : cela permettrait de réaliser des économies d'échelles importantes, grâce à une mutualisation des infrastructures et un choix rationnel des prestataires.
Cela ne signifie pas que le marché serait attribué à un prestataire unique (qui devra alors être obligatoirement titulaire d'une licence opérateur !), c'est l'allotissement du marché qui permettra cette diversité performante !
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • Le blog de DM Conseil - actualités TIC
  • : L'information TIC vue par DM Conseil, cabinet de conseil TIC installé à l'île de La Réunion
  • Contact

Recherche

Archives